Anderson Silva menace de prendre sa retraite s’il n’obtient pas un combat pour le titre intérim contre Yoel Romero

La balle est dans le camp de l’ UFC maintenant.

Anderson Silva a été clair. Dans une interview dans l’emission The MMA Hour, le brésilien (34-8, 1 NC) a donné un ultimatum à l’ UFC : soit il combat Yoel Romero à l’ UFC 212 le 3 juin à Rio, soit il prend sa retraite.

Anderson Silva était censé affronté Kelvin Gastelum à l’ UFC 212, mais ce dernier a été contrôlé positif au cannabis et ne combattra pas le 3 juin. L’ UFC a alors proposé à Silva plusieurs noms pour remplacer Gastelum, (dont Yoel Romero) tous refusés par le brésilien. Aujourd’hui, Silva dit qu’il est : « OK pour combattre Romero. Parce que je le respecte, il est numéro 1 et c’est un excellent combattant. Mais une chose : Yoel Romero viendrait me combattre au Brésil pour rien ? »

Et d’ajouter : « S’ils ne me donnent pas le combat pour le titre intérim, c’est fini. J’arrête. Je retourne à ma famille. »

A 42 ans, le brésilien se dit fatigué, et frustré de ne pas pouvoir combattre devant son public au Brésil. Déjà, lors de l’ UFC 198 à Curitiba, Silva avait été contraint de se retirer de la carte pour subir une opération de la vésicule biliaire.

Après tout ce qu’il a fait pour l’ UFC, il estime qu’il mérite maintenant un retour d’ascenseur alors qu’il ne lui reste certainement qu’une poignée de combats avant de raccrocher les gants.

 

Related posts

Laisser un commentaire