Un obstacle de plus sur la route de la légalisation du MMA en France

Alors même que le gouvernement s’apprête à recevoir et étudier le rapport de la mission parlementaire sur la pratique des « Arts Martiaux Mixtes », le ministère des sports a publié un arrêté au journal officiel visant à interdire la pratique du MMA en France.

 

Bien que le sport ne soit pas explicitement nommé, l’arrêté, qui fait référence à l’interdiction de « coups portés à un adversaire au sol » et de « coups de coude au visage » a clairement le MMA dans le viseur.

Une décision plutôt logique

 

La publication de cet arrêté n’est cependant pas dépourvue de toute logique. Le 29 novembre 2015, le public parisien du Cirque d’Hiver a pu assister à des combats de MMA organisés en toute légalité. La prise de cet arrêté matérialise donc juridiquement l’interdiction de tenue de combats de MMA en France.

Un dénouement en 2017 ?

 

Ne nous le cachons pas, ce n’est que partie remise. Le MMA sera légalisé en France un jour, et ce jour pourrait bien avoir lieu à l’automne 2017. Car si la decision est logique, le timing est peu opportun.
En effet, le député Patrick VIGNAL et le sénateur Jacques GROSPERRIN doivent rendre le rapport de la mission parlementaire sur la pratique du MMA qui leur a été confié dans les prochains jours et une de leur recommandation concernait le besoin d’encadrement de la discipline et donc l’accompagnement dans la création d’une fédération nationale.
On rappelle quand même que la France

est l’un des trois pays au monde a encore interdire la pratique du MMA avec la Thailande (pays du Muay Thai) et la Norvège (situation qui pourrait évoluer, ils viennent de ré-autoriser la boxe professionnelle).

 

Related posts

Laisser un commentaire